Pourquoi éviter le croisement passif pour l’autoradio universel android ?

Un croisement passif n’est pas a priori le choix le plus accommodant de croisement que vous pouvez utiliser avec un autoradio universel android. Cela tient en premier lieu aux contraintes établies par les composants d’un tel système. À cela s’ajoute la valeur de tolérance des composants de l’équipement du récepteur GPS avec android.

Contraintes établies par les composants du système

Un croisement passif est un dispositif ou un groupe de composants installé entre un amplificateur et un haut-parleur. Le comportement de ces composants atténue des portions du signal allant au haut-parleur lui-même. Quatre composants en particulier sont couramment utilisés dans les réseaux passifs. Il s’agit des condensateurs, des inductances, des résistances et des dispositifs de protection.

Ces différents composants sont combinés et configurés pour créer un réseau de filtres passe-bas, passe-haut ou passe-bande. Les résistances sont utilisées pour atténuer la sortie des appareils. Elles peuvent parfois aussi être utilisées dans un circuit de correction d’impédance dépendant de la fréquence. Ce type de circuit est également appelé un réseau Zobel.

Certaines personnes ajoutent des ampoules, des diodes ou une forme de résistances à température positive aux croisements passifs. Cela aide à limiter la tension que le tweeter peut recevoir.

Ces différents composants nécessaires à la création d’un croisement passif ne sont ni compacts ni bon marché sauf si vous vous en proccurer auprès d’un grossiste expérimenté en ligne. Les croisements bon marché utilisent des inducteurs à noyaux de fer ou de ferrite. Ils sont intrinsèquement non linéaires, ce qui signifie qu’ils agissent différemment à différentes fréquences et niveaux de puissance. Cela tend à déformer le son produit par l’autoradio universel android.

Les croisements haut de gamme utilisent généralement des inducteurs à noyau d’air. Ils sont plus gros et plus chers, mais c’est le prix à payer pour atteindre les niveaux de puissance et d’inductance requis.

Les condensateurs sont un autre critère de sélection entre différents modèles de croisements passifs pour un autoradio universel android. Les modèles bas de gamme utilisent souvent des condensateurs électrolytiques. Ces derniers ne tendent pas toutefois à créer un son de très haute qualité. Les croisements de qualité supérieure utilisent quant à eux des condensateurs à film polymétallisé.

A voir aussi : les étapes à suivre pour remplacer un autoradio GPS avec écran tactile.

Valeur de tolérance des composants de l’équipement

Il est difficile d’atteindre des valeurs strictes de tolérances de composant strictes sur les gros inducteurs et condensateurs des croisements passifs. Toutes les pièces disponibles, à l’exception des plus chers, ont une tolérance de 10 % ou 20 %. Cela crée des niveaux de performances très variables d’un croisement à l’autre. Le comportement du croisement contredit des intentions initiales du concepteur.

Le condensateur et l’inductance tendent aussi à chauffer quand vous montez le volume. Cette hausse de température modifie leur valeur, et entraîne une dérive de la fréquence de croisement effective, entre autres caractéristique. Cela peut créer une distorsion du son de l’autoradio universel android. Les crossovers actifs se montrent plus performants en comparaison. Ils fonctionnent dans le domaine des signaux à basse tension et de hautes impédances. Cela signifie qu’ils ne chauffent pas lorsque vous augmentez le volume. Les croisements actifs utilisent aussi des composants plus compacts et de faibles puissances. Ces derniers sont assez abordables et offrent des niveaux de tolérance aussi bas que 0,1 %.